« Le Jarnac de mon enfance »

Le Jarnac de mon enfance

C’est ensemble que François, Colette, Robert et les cousins Sarrazin se rendaient à l’école Sainte-Marie située non loin de la maison. Puis ce fut l’école communale de Jarnac et en 1926 l’internat du collège Saint-Paul à Angoulême. C’est le train de Saintes à Angoulême qui emmène François et son frère Robert vers le pensionnat « Les bruits de la gare et l’odeur de fumée me rappellent une époque ancienne… A Cognac, à Jarnac, à Châteauneuf, le train a ramassé, entre autres voyageurs une dizaine de pensionnaires ».

En 1934, François Mitterrand monte à Paris pour suivre des études de droit. Il quitte ainsi la Charente mais garde au fond de lui la nostalgie de son pays, comme il le rappelait en 1995 : « J’ai souvent regretté de ne pouvoir garder davantage de lien avec cette Charente, avec le Jarnac de mon enfance. Ma vie politique m’a conduit vers un territoire différent, auquel j’ai voué beaucoup d’attachement. Pourtant, je n’ai jamais vraiment quitté Jarnac. Je reviens dans la maison où je suis né, dans la maison où mes grands-parents, mes parents ont vécu et dans laquelle une de mes sœurs vit. »

  • Ecole maternelle 1921

    François Mitterrand est au premier rang, troisième en partant de la droite.

  • Ecole Primaire 1923

    François Mitterrand est à droite de la photo. Ecole Primaire 1920

  • Gare de Jarnac

    François Mitterrand prenait le train à Jarnac pour se rendre au collège St Paul à Angoulême

  • Dortoir du collège St Paul

    François Mitterrand était interne au collège St Paul à Angoulême

  • Collège St Paul 1927

    François Mitterrand est au dernier rang, troisième en partant de la gauche

  • année 1930

    François Mitterrand étudiant dans la chambre

Festival du 2 au 4 juillet 2021

PRISE DE PAROLES

FESTIVAL DE LA LANGUE FRANÇAISE : DE L'ÉLOQUENCE À LA PAROLE CITOYENNE

  Festival 2021 - Prise de Paroles